Nos ancêtres utilisaient déjà le vinaigre  comme remède de grand-mère pour ses vertus thérapeutiqu...

Nos ancêtres utilisaient déjà le vinaigre comme remède de grand-mère pour ses vertus thérapeutiques. Dans cet article, je vais vous citer quelques-unes de ses utilisations thérapeutiques, mais bien sûr, il en existe bien d'autres.

Aussi aigre qu'une pomme encore verte, le vinaigre détruit les bactéries et les champignons soulage les piqûres de moustiques et apaise les coups de soleil. Il peut également calmer les troubles gastriques, rendre les cheveux plus brillants et la peau plus douce. 

Certains affirment que du vinaigre mélangé à du miel et à de l'eau tiède atténue la douleur d'une crampe à la jambe. D'autres s'en servent pour assécher les boutons de fièvre. En cas d'évanouissement, le vinaigre peut se substituer aux sels.


Remède de grand-mère, vertus thérapeutiques du vinaigre


Remède de grand-mère : les vertus thérapeutiques du vinaigre

Déposez une goutte de vinaigre sur votre langue et vous sentirez immédiatement son acidité. Le goût et l'odeur prononcés du vinaigre sont dus à la présence d'acide acétique, au pouvoir antiseptique et désinfectant. Le taux indiqué sur l'étiquette donne la concentration en acide acétique et non en alcool.

Vertus thérapeutiques du vinaigre


➮    Calmer les troubles gastriques : si vous digérez mal par manque d'acides stomacaux, une cuillerée à café de vinaigre après les repas vous soulagera peut-être (si, au contraire, vous avez trop d'acides stomacaux, le vinaigre ne vous sera d'aucune aide et aggravera probablement la situation).

➮   Apaiser les coups de soleil : Ètalé sur la peau, le vinaigre s'évapore rapidement, en procurant une agréable sensation rafraîchissante qui peut apaiser les coups de soleil. Il permet également de combattre les inflammations à l'origine de démangeaisons.

➮   Combattre le pied d'athlète : Tremper ses pieds dans du vinaigre constitue un traitement efficace contre le pied d'athlète.

➮   Absorber les odeurs : sa teneur élevée en acide lui donne un parfum fort qui neutralise les odeurs les plus déplaisantes des aisselles ou des pieds. Dilué à 50% avec de l'eau, il régule la transpiration.

➮   Calmer les piqûres et les démangeaisons : les piqûres de méduse, de moustique et de guêpe peuvent être soulagées par le vinaigre, qui ralenti les substances responsable de la douleur. Il peut également apaiser les démangeaisons dues à l'urticaire : diluez-le légèrement et tamponnez la peau avec une boule de coton.

➮   Apaiser les mots de tête : le vinaigre est l'un des remèdes de grang-mère populaires les plus utilisés contre les maux de tête. La méthode traditionnelle consistait à imbiber du papier kraft de vinaigre de cidre et à l'appliquer sur le front. 
Vous pouvez également plonger un linge propre dans du vinaigre et l'attacher autour de la tête en serrant bien. Personne ne sait véritablement pourquoi cela fonctionne, mais beaucoup ne jurent que par ce remède de grand-mère.

➮   Apaiser la gorge : Le vinaigre est également un remède populaire éprouvé contre les maux de gorge. Certains recommandent de se gargariser avec une cuillerée à soupe de vinaigre diluée dans un verre d'eau tiède. 
D'autres fabriquent un sirop maison contre la toux en mélangeant des quantités équivalentes de miel et de vinaigre de cidre qu'ils fouettent ou secouent jusqu'à l'obtention d'une préparation homogène.





Le vinaigre est un acide puissant


Le vinaigre est une arme efficace contre les bactéries. Pendant la Première Guerre Mondiale, on l'utilisait pour nettoyer les blessures des soldats. Si vous pouvez en supporter le picotement, sachez que c'est un désinfectant parfaitement adapté en cas d'égratignures ou de plaie. Il est tout aussi radical pour les infestions fongiques.

Le vinaigre est également bon pour les cheveux et la peau. Utilisé comme produit de rinçage pour les cheveux, il fait disparaître les résidus de savon, de shampoing ou de lotion capillaire. Rincer les cheveux avec du vinaigre permet également d'éliminer les pellicules et d'apaiser les démangeaisons du cuir chevelu.

Le vinaigre est bien plus que du vin aigre


Comme son nom l'indique, le vinaigre était au départ un sous-produit du vin. Les vinaigres de vin et de cidre (fabriqué à partir de pommes) sont très répandus, mais on peut faire du vinaigre avec n'importe quel aliment qui produit de l'alcool en fermentant, comme le démontre l'abondance des variétés.

Si vous parcourez le monde, vous trouverez des préparations à base de sucre de canne aux Philippines, de noix de coco en Thaïlande et, en Chine, des vinaigres rouge, blanc et noir à base  d'alcool de riz, qui parfument les plats sautés depuis plus de 5 000 ans. 
Ailleurs, vous pourrez découvrir des vinaigres produits avec du miel, des pommes de terre, des dattes, des noix et des baies. 
Mais si vous faites vos courses plus près de chez vous, les types les plus communs seront le vinaigre de vin, le vinaigre de cidre et le vinaigre blanc (qui sert notamment à la préparation des condiments et des marinades).

Le vinaigre de cidre est souvent recommandé en raison de ses bienfaits pour la santé. Les pommes fermentées sont riches en pectine, un type de fibres qui facilitent la digestion. De plus, les pommes contiennent de l'acide malique qui, combiné au magnésium de l'organisme, contribue à combattre la douleur.

Préparer sois-même son vinaigre


Vous pouvez fabriquer votre propre vinaigre très facilement à condition d'utiliser des récipients et des ustensiles stérilisés pour éviter toute contamination bactérienne. La fermentation du cidre ou du vin est accélérée par l'ajout d'une " mère ", c'est-à-dire d'un peu de vinaigre qui déclenche le processus. Lorsque vous serez plus expérimenté, vous commencerez à repérer le moment où le processus est achevé.

Une fois mis en bouteilles, bouché et stocké, le vinaigre maison est consommable pendant plusieurs mois. Vous pouvez aussi utiliser n'importe quel vinaigre vendu dans le commerce pour fabriquer vous-même des remèdes de grand-mère.



Je vais vous donner quelques conseils pour perdre du poids sans faire de régime alimentaire . Bi...

Je vais vous donner quelques conseils pour perdre du poids sans faire de régime alimentaire. Bien sûr, ce n'est pas forcément facile mais essayez de mettre en pratique les conseils qui vont suivre pour votre santé et pour vous sentir mieux dans votre corps.

Première question à vous poser : quelle est l'origine de votre surpoids ? Mangez-vous trop ou mal ? Sautez-vous des repas ? Faites-vous suffisamment de sport ? Êtes-vous dans une période de stress intense ?

Vous avez pris quelques kilos en trop et vous décidez de faire un régime alimentaire ?
Ce n'est pas forcément la bonne résolution à suivre pour une première fois. Cela peut vous amener à l'effet yoyo, résultat pour certaines personnes, des kilos en trop !

Comment perdre du poids sans faire de régime alimentaire ?


Comment perdre du poids sans faire de régime alimentaire ?

En changeant vos mauvaises habitudes avant d'aller trop loin et en reconsidérant votre assiette, vous mettez toutes les chances de votre côté pour retrouver votre équilibre pondéral, sans reprendre vos kilos perdus.

Doit-on systématiquement se resservir ? Ou empiler saucisson, choucroute et baba au rhum ? 
Si vous avez bon appétit, tentez de réduire progressivement vos portions, et de ne pas vous resservir... 
Une astuce, servez-vous dans une assiette plus petite, cela donne l'illusion d'une grosse portion ! Privilégiez le goût et la qualité des produits, plutôt que la quantité.


Perdre du poids avec une alimentation variées et équilibrées

Rééquilibrer son assiette signifie également adopter une alimentation variée où tous les groupes d'aliments sont représentés. Donc pas d'impasse sur les féculents, le pain, les pâtes, le riz ou les légumes secs car ils contiennent de l'amidon et des fibres qui calment les sensations de faim.


Voici quelques conseils que je tiens à partager pour vous aider à perdre des kilos en trop, et surtout naturellementsans avoir besoin de suivre à la lettre les principes d'un régime frustrant avec des dosages à n'en plus finir.

1. Il faut commencer par éliminer toutes sortes de charcuteries, qui apportent du gras et du cholestérol, ainsi que les boissons sucrées (coca, soda...).

2. Pour cuisiner, limitez les matières grasses, l'huile, le beurre... Attention également aux pincées de sel systématiques, qui augmentent la sensation de faim !.

3. Privilégiez les aliments riches en protéines, les viandes blanches, la  viande rouge (le bifteck moins de gras) de préférence grillées, les volailles et le poisson qui apportent à l'organisme des acides aminés, indispensables à la fabrication des fibres de bonne qualité.

4. Ajoutez-y des composés soufrés (choux) qui participent aussi à la tonicité et à la jeunesse des tissus. Sans oublier les antioxydants (épinards, fruits rouges, pruneaux) qui luttent contre le vieillissement.

5. Pour les desserts, limitez les aliments sucrés : gâteaux, bonbons... évitez aussi la crème chantilly.

6. Petite info, si vous ne faites pas assez de sport, l'excédent de sucre risque d'être mal métabolisé et peut favoriser ce phénomène de glycation du collagène. Méfiez-vous également des additifs glucidiques présents dans de nombreux plats industriels (mannitol, isomalt...).

7. En complément, il est très important d'avoir une activité physique qui vous permet d'accélérer la perte de vos kilos en trop, de garder la forme et la santé.

8. Buvez beaucoup d'eau peu minéralisée, pour chasser les toxines et assainir cette cellulite récalcitrante !


Le  persil , une  plante   aromatique  bien connue,  bourrée de vertus bon pour notre santé . Il...

Le persil, une plante aromatique bien connue, bourrée de vertus bon pour notre santé. Il en existe trois espèces principales : le persil frisé composé de feuilles très vertes, le persil plat aux feuilles lisses, qui sont tous deux utilisés comme condiment, et le persil bulbeux cultivé pour ses racines blanches, qui est utilisé comme légume.

Le persil est aussi un excellent brûle-graisse naturel, il a des vertus diurétiques importantes et ses fibres permettent de réduire le stockage des graisses. Il aide à diminuer l'appétit et à éliminer les toxines de votre organisme.

Le persil, plante aromatique bourrée de vertus



Le persil : plante aromatique bourrée de vertus


Propriétés nutritionnelles


Le persil est une plante aromatique qui possède la quantité de vitamine C la plus importante que tous les légumes, et certains fruits tel que les oranges et autres agrumes. De ce fait elle diminue la mise en réserve des graisses avalées. Plus riche en fibres que certains légumes verts, le persil possède également un pouvoir satiétogène fort intéressant dans le cadre du contrôle de vos apports énergétiques quotidiens.

Le persil a un effet diurétique du fait de sa teneur en flavonoïdes et sa forte teneur en potassium. Ses flavonoïdes, antioxydants, sont reconnus pour leur effet protecteur sur le système cardiovasculaire.

Comment consommer le persil ?


N'hésitez pas, agrémentez vos plats de persil cru et frais le plus souvent possible pour avoir le maximum de vitamine C. Pour obtenir une meilleure efficacité, on peut également le consommer sous forme de jus ou de suc. Pour cela, rincez un bouquet de persil frais et passez-le au mixeur.

Petit conseil : pour consommer quotidiennement du persil bien frais et bio, semez les graines dans un petit coin de votre jardin, arrosez, et vous l'aurez à disposition.


L'ananas , un  fruit tropical   plein de vertus , très parfumé , qui est disponible toute l...

L'ananas, un fruit tropical plein de vertus, très parfumé, qui est
disponible toute l'année dans nos supermarchés. Le parfum qu'il dégage, est un bon indicateur de son degré de maturité et de sa teneur en sucre.


L'ananas, un fruit tropical plein de vertus



Très riche en fibres, l'ananas est considéré comme l'un des meilleur aliment minceur

L'ananas aide à mincir


Très riche en fibres, l'ananas est considéré comme l'un des meilleur aliment minceur, notamment du fait des enzymes qu'il renferme et qui agissent sur la digestion : la broméline, une enzyme protéolytique aux propriétés multiples, qui a aussi un effet diurétique et anticellulite.

Elle fragmente les grosses protéines et facilite leur évacuation. De plus, l'ananas permet de casser le tissu cellulitique et ainsi de faciliter l'élimination des graisses. Les fibres alimentaires captent une partie des graisses accumulées durant leur transit et favorisent ainsi leur élimination via la circulation sanguine.

L'ananas, ses propriétés nutritionnelles


L'apport énergétique de l'ananas se situe dans la moyenne des fruits (52 kcal aux 100 g). L'apport minéral est modérément abondant. L'intérêt essentiel du fruit réside donc dans sa teneur en fibres alimentaires et en vitamine C qui atteint 18 mg aux 100 g en moyenne.

Comment le consommer ?


L'ananas, ce fruit plein de vertus se consomme de préférence cru, en carpaccio par exemple, afin de conserver tous les bienfaits. En effet, la broméline est inhibée par la chaleur.


La  bruyère  a de multiples pouvoirs :  antiseptiques , astringente,  antirhumatismale , diurétique...

La bruyère a de multiples pouvoirs : antiseptiques, astringente, antirhumatismale, diurétique, dépurative et sédative des voies urinaires. La ravissante bruyère, compagne fidèle des brumeux paysages, est aussi une grande amie des rhumatisants, qui souffrent en périodes d'humidité. 
En facilitant l'évacuation des prurines, elle soulage aussi la douloureuse goutte des gros mangeurs de viande. La bruyère est un excellent antiseptique des voies urinaires, particulièrement recommandée en cas de cystite.

Peut-on cultiver la bruyère ?

La bruyère a de multiples pouvoirs : antiseptiques, astringente, antirhumatismale, diurétique, dépurative et sédative des voies urinaires.
Plantez votre bruyère achetée en pot à l'automne ou au printemps, dans une terre à tendance acide (terre de bruyère bien sûr !), humifère et fraîche. 

Taillez sévèrement la bruyère, surtout si elle est cultivée dans une jardinière, juste après la floraison, ce qui gardera à la plante une forme harmonieuse. 

La plupart des bruyères ne supportent pas l'eau calcaire : acidifiez l'eau d'arrosage en lui ajoutant un peu de vinaigre ou le jus de 1/2 citron.

Comment peut-on l'utiliser ?


En tisane : 1 cuillère à soupe de feuilles de bruyère pour une tasse d'eau bouillante. Laissez infuser pendant 10 minutes. Buvez cette infusion légèrement amère, adoucie d'un peu de miel (de bruyère si possible) aux vertus complémentaires.

Pour le bain : 500 g de bruyère, pour 3 litre d'eau. Versez la bruyère dans l'eau froide. Portez à ébullition, puis laissez frémir pendant 5 min. Couvrez et laissez infuser hors du feu pendant 30 min. Filtrez . Ajoutez à l'eau du bain chaud, pour aider à soulager les articulations douloureuses.




Pour garder la ligne et rester en bonne santé , voici quelques conseils qui vont vous aider à vous  ...

Pour garder la ligne et rester en bonne santé, voici quelques conseils qui vont vous aider à vous déshabituer du goût du sucre, cet ami qui ne nous veut pas que du bien.




Se déshabituer du goût du sucre dans les boissons



Se déshabituer du goût du sucre dans les boissons
Café, tisane, thé : on diminue petit à petit la quantité de sucre ajouté, de deux ou trois morceaux, on passe à un, puis 1/2, enfin, jusqu'à les boire nature !

Si cela paraît trop amer, surtout pour le café, il faut essayer d'autres marques que celle habituellement consommée, ensuite, on le prépare plus ou moins fort, jusqu'à retrouver le dosage adéquat.

Pour le thé et les tisanes, on recherche les variétés les moins amères et les versions aromatisées. Au début cela n'est pas facile, mais prenez votre temps pour vous déshabituer du goût du sucre.






Privilégiez le sans sucres ajoutés


Privilégiez le sans sucres ajoutés
Cette mention encadrée par la loi signifie que le produit (jus de fruit, yaourt, compote...) n'a pas subi d'ajout de sucres (saccharose, fructose, sirop de glucose) lors de la fabrication. 

Il faut donc vérifier dans la liste des ingrédients que ceux-ci n'ont pas été remplacés par des édulcorants et ne pas confondre " sans sucre ajoutés " et " allégé en sucre ".

Un exemple, les compotes allégées en sucre contiennent quand même du sucre ajouté, mais moins que dans une compote normale. Celles sans sucre ajouté ne contiennent que celui déjà présent dans la pomme.





Consommez le moins possible les produits sucrés du commerce


Consommez le moins possible les produits sucrés du commerce
Barres chocolatées, glaces, bonbons, pâtes à tartiner, gâteaux industriels, confitures, desserts lactés, pâtisseries... La liste des produits sur-sucrés est longue ! 

Comme il nous est impossible de gérer la quantité de sucre qu'ils contiennent, il faut les éviter purement et simplement.
Là aussi, c'est dur de s'en passer. Au début, on s'autorise ponctuellement leurs versions édulcorées.





Buvez de l'eau pour vous désaltérer


Buvez de l'eau pour vous désaltérer
Les autres boissons regorgent de sucre qui, sous forme liquide et en l'absence de fibres, provoquent un pic d'insuline.

Vous trouvez l'eau trop fade ? 
On aromatise la carafe avec des écorces d'agrumes (orange, citron, pamplemousse bios), des herbes fraîches (menthe, lavande, citronnelle) ou des épices (cannelle, badiane, bâtons de vanille). 

Et on prépare soit-même ses jus avec des fruits entiers, à la centrifugeuse, sans oublier que cela correspond à une des deux portions de la journée.



Le saviez-vous ?

Boissons light ou sans sucre, chewing-gums sugar free... comment être sûr qui sont vraiment sans sucre

Ces mentions indiquent que le produit ne contient pas de saccharose. En revanche, il peut y avoir d'autres glucides, parfois aussi énergétiques. " Sans sucre " signifie souvent " sans sucre ajoutés ". Un jus d'orange sans sucre ajouté, par exemple, reste un aliment sucré par le fruit lui-même.

Pour être absolument certain qu'un produit ne contient vraiment aucun sucre, ayez le réflexe de décoder son étiquette. C'est-à-dire, une vraie boisson sans sucre contient... 0 % de sucre et de glucides
Si l'étiquette indique fructose ou sorbitol, c'est que le produit est sucré
Si l'étiquette mentionne E950 ou E951, c'est qu'il contient un édulcorant.



Les vitamines sont indispensables au bon fonctionnement de notre organisme . Carence en vitamine...

Les vitamines sont indispensables au bon fonctionnement de notre organisme. Carence en vitamines, voyons comment retrouver du tonus !

Sans les vitamines, ni la croissance des enfants, ni l'équilibre nutritif des adultes, ni la persistance d'un certain tonus chez les personnes âgées ne sont possible. En quelque sorte, ce sont les vitamines qui président au cycle de la vie.


Vitamines indispensables à l'organisme. Vitamines dans les boissons à préparer vous-même


Vitamines indispensables à l'organisme



  • La vitamine A, qui joue un rôle dans les capacités visuelles ;
  • Les vitamines B1, B6, B12, qui participent au métabolisme énergétique des acides aminés et des protéines ;
  • La vitamine D, qui stimule le transport du calcium ainsi que le phosphore dans l'intestin ;
  • La vitamine E, qui a une action antioxydante cellulaire ;
  • La vitamine C, qui intervient dans la résistance aux infections bactériennes et virales et dans la synthèse des anticorps. Il est donc capital d'absorber quotidiennement un cocktail multivitaminé.



Vitamines dans les boissons à préparer vous-même



La banane contient de la vitamine A, toutes les vitamines B sauf la B12, de la vitamine C, du sucre (80 %) et des tanins. Elle contient du fer, du phosphore, du magnésium, du potassium, du sodium, du zinc et du manganèse. Elle offre donc un aliment vitaminé de choix pour les enfants (favorisant leur croissance) et les adultes (améliorant leur travail manuel et intellectuel).
Le miel contient des sucres simples, qui donnent très vite du tonus.

   ► Pour commencer la journée avec une énergie féroce, écrasez 1 banane entière, mélangez-la à 2 cuillerées à café de miel et à 1 cuillerée à café de crème fraîche. Savourez !


L'églantier est très riche en vitamine C. C'est un tonique, qui peut être légèrement diurétique.
   ► Préparez une décoction : écrasez 10 fruits d'églantier dans 25 cl d'eau froide. Faites bouillir pendant 5 minutes, puis laissez infuser pendant 10 minutes et filtrez. Buvez-en une tasse à midi et le soir.


La bistorte est un tonique.
   ► Faites infuser 20 g de bistorte par litre d'eau bouillante. Buvez-en 3 tasses par jour, après le repas.



L'éleuthérocoque est conseillé en cas de fatigue et de surmenage.
   ► Versez 1/4 de cuillerée à café de poudre d'éleuthérocoque dans un liquide tiède et délayez soigneusement la préparation. Buvez-en chaque matin, avant 10 heures, pendant 10 jours. 
Si vous utilisez des morceaux de racine, mettez-en 1 cuillerée à café dans de l'eau bouillante et laissez infuser pendant 5 minutes. Filtrez et buvez.


Le fucus renferme de l'iode, qui stimule les échanges cellulaires et l'élimination des déchets. Véritable cocktail d'oligo-éléments, cette algue est indiquée en cas de fatigue ou de carence en vitamines.
   ► Versez 1 cuillerée à soupe de fucus dans 50 cl d'eau froide. Faites bouillir pendant 5 minutes, puis filtrez la préparation et buvez 1/4 d'heure avant les repas. Conseil malin : ajoutez une tisane odorante (verveine, framboise, aspérule...) à cette décoction, dont le goût est assez désagréable.


Le muirapuama est un tonique neuromusculaire.
   ► Versez 1 cuillerée à soupe de muirapuama dans 25 cl d'eau bouillante. Laissez infuser pendant 10 minutes. Filtrez et buvez tiède, le matin, sucré avec du miel.


L'ortie contient des vitamines B, des sels minéraux, des oligo-éléments et des acides aminés. Sa richesse en silice, en zinc et en vitamines la rend très utile pour lutter contre les cheveux ternes et les ongles cassants. C'est aussi un bon reminéralisant, tonique et antiasthénique.
   ► Dans 50 cl d'eau bouillante, versez 50 g de feuilles d'ortie et laissez infuser pendant 10 minutes. Filtrez. Buvez-en 3 tasses par jour, aromatisées avec des fruits ou sucrées au miel.


La salsepareille possède des vertus fortifiantes et stimulantes.
   ► Placez 1 cuillerée à soupe de racine de salsepareille dans 25 cl d'eau froide. Portez dans un premier temps à ébullition, puis baissez à feu doux et laissez réduire tranquillement de moitié. Filtrez et sucrez avec du miel. Buvez 1 tasse le matin, à jeun, pendant 30 jours.


Des bains stimulants


Des bains stimulants
Versez 50 g de fucus dans 1 litre d'eau froide et mettez à bouillir pendant 5 minutes. Hors du feu, laissez infuser pendant 10 minutes. Filtrez, puis ajoutez à l'eau de votre bain.

Astuce : vous pouvez également ajouter deux bonnes poignées de gros sel marin.
Faites bouillir pendant 5 minutes 4 litres d'eau avec 500 g de thym. Laissez infuser pendant 10 minutes. Filtrez et ajoutez à l'eau de votre bain.
La tige fleurie du thym a une action tonique sur l'organisme. On utilise sa plante et ses fleurs.



Le kale en soupe, salade, gratin... Ce légume ancien  peu calorique et riche en nutriments , fait...

Le kale en soupe, salade, gratin... Ce légume ancien peu calorique et riche en nutriments, fait un retour remarqué sur les étals. La saison du kale commence dès le mois de septembre jusqu'au début du printemps.


Origine du kale, un légume ancien


La culture du kale remonterait à l'Antiquité, dans le pourtour méditerranéen. Au Moyen Âge, le kale était très cultivé par les paysans grâce à sa résistance au froid. 
Mais c'est surtout en Europe du Nord (Écosse, Allemagne, Hollande, Scandinavie...) qu'il s'implante durablement. Très à la mode depuis depuis quelques années aux États Unis, le kale n'y est introduit qu'au XVIIe siècle, par les Anglais.


Très peu calorique (49 kcal/100 g), le kale est très riche en calcium (deux fois plus que le lait), en vitamines A, C et K, en potassium, calcium, phosphore, fer, manganèse, oméga-3... ainsi qu'en fibres.


Le kale, ses variétés


Également appelé chou plume, frisé non pommé, chou à vache ou à lapin... le kale est un chou possédant de longues feuilles plus ou moins frisées.
Il en existe 3 grandes variétés : le rouge (ou de Russie), qui arbore des feuilles vertes assez découpées et des tiges tirant sur le violet; le frisé, le plus résistant au froid mais également le plus "dur " sous la dent ; et le noir (ou lacinato), le plus nutritif mais également le plus aimer, aux feuilles d'un vert bleuté.


Vertus du kale un légume ancien peu calorique


Très peu calorique (49 kcal/100 g), le kale est très riche en calcium (deux fois plus que le lait), en vitamines A, C et K, en potassium, calcium, phosphore, fer, manganèse, oméga-3... ainsi qu'en fibres.
Ce légume ancien est un véritable cocktail d'énergie !


Bien choisir et conserver le kale


Choisir le kale avec de belles feuilles brillantes et drues. Enveloppez-le dans un linge ou un sac perforé et conservez-le 1 semaine maximum, dans le bac à légumes du réfrigérateur. Le kale se congèle aussi très bien, après avoir été ébouillanté, rafraîchi et séché parfaitement.


Le consommer


Comme pour les épinards, retirez les tiges dures et amères. Vous pouvez le consommer cru, ou cuit, mais la cuisson doit être courte (à la vapeur ou à l'eau, poêlé...).
On le trouve souvent dans les magasins bio.