Marjolaine, huile essentielle fongicide, sédative...

Marjolaine, information et mode d'emploi des huiles essentielles chémotypées.
Originaire d'Afrique du Nord, cette plante vivace odorante présente des feuilles ovales vert foncé et de petites fleurs blanches. Froissées, les feuilles dégagent un arôme puissant sucré, épicé, qui est unanimement apprécié.


Marjolaine, huile essentielle fongicide, sédative



Molécules aromatiques : terpinene — 4 — ol, monoterpénol



Partie distillée : la sommité fleurie



La marjolaine à coquilles fournit une huile essentielle précieuse pour toute maladie dont l'origine nerveuse est clairement établie. Dans ces situations, elle reste un produit incontournable car elle rétablira le terrain du patient en équilibrant les déviances nerveuses.

Propriétés principales de la marjolaine

Antibactérienne puissante, fongicide, antispasmodique, sédative et calmante nerveuse importante.



Indications traditionnelles


— Bronchite, sinusite, rhinopharyngite.
— Dystonies neurovégétatives de tout type : respiratoire : dyspnée, toux spasmodique cardio-vasculaire : hypertension, palpitations, extrasystoles digestif : aérophagie, dyspepsie, flatulence, gastrite sexuel : obsession, éréthisme nerveux : hyperkinésie, stress, angoisse, dépression, vertiges, irritabilité, agitation
— Crampes et contractures musculaires.
— Lumbago, sciatique, rhumatisme.

Précaution avant utilisation

Irritation cutanée (dermocaustique) possible à l'état pur — risque de photosensibilisation. Ne pas appliquer avant exposition au soleil. Déconseillé dans les 3 premiers mois de grossesse. l'allaitement et chez l'enfant de moins de 3 ans. Après massage ou application cutanée, il convient de toujours se laver les mains.

Utiliser des huiles essentielles de haute qualité (100 % pures et naturelles) et de marque réputée. Conserver à l'abris de toutes sources de chaleur et de la lumière. Ne pas laisser les flacons à la portée des enfants. Consulter un médecin si les symptômes persistes.

Posologie conseillée

Voie interne : pour toutes les dystonies nerveuses, 2 gouttes d'huile essentielle chémotypée de marjolaine à coquilles, 2 à 3 fois par jour dans du miel, de l'huile d'olive ou sur un sucre de canne, sous la langue.

Voie externe : pour les indications nerveuses, 3 gouttes d'huile essentielle chémotypée de marjolaine à coquilles +5 gouttes d'huile végétale de noisette sur la voûte plantaire, la face interne des poignets, sur le plexus solaire (à répéter au besoin) et en applications locales pour toutes les autres indications.

Le conseil du professionnel


Parce que la peau subit également les conséquences du stress et engendre le vieillissement du tissu cutané, vous pourrez introduire 1 goutte de cette huile essentielle dans une dose de lait démaquillant.

Conservation des huiles essentielles

  • Le flacon sera conservé à une température variant de 5 ° à 35 ° c.
  • Le flacon sera soit en verre coloré, soit en aluminium (estagnon).
  • Le flacon sera toujours bien scellé par un bouchon étanche afin d'éviter l'évaporation.
Dans ces conditions, les huiles essentielles chémotypée pures et naturelles se conserveront pendant au moins 5 ans. Les essences de Citrus se conservent un peu moins bien — 3 ans.

Recommandation importante : n'oublier pas de lire minutieusement les emballages des produits avant d'acheter car la composition, la dose, les dates de péremptions pourtant obligatoire n'y figurent pas toujours.

Source : mon aromathérapie.


Partager
Post précédent
Post suivant