Mal de gorge : se soulager avec les remèdes de grand-mère

Pour soulager le mal de gorge, je vous propose de découvrir quelques remèdes de grand-mère qui ont fait leurs preuves.

Le mal de gorge peut être dû à une angine (infection des amygdales), à une irritation liée au surmenage des cordes vocales ou à des facteurs extérieurs comme la poussière, la sécheresse de l'air et de la fumée.
Des antalgiques en vente libre, comme l'ibuprofène ou le paracétamol, peuvent soulager temporairement la douleur, mais les gargarismes et les infusions calment souvent plus rapidement l'irritation et la sensation de brûlure.


Mal de gorge, se soulager avec les remèdes de grand-mère





Mal de gorge, qu'est-ce qui ne va pas ?


Votre gorge est irritée et vous éprouvez une sensation de brûlure à chaque fois que vous avalez. La gorge peut être rouge et parsemée de points blancs ou jaunes, auquel cas il s'agit d'une angine, qui peut être virale ou bactérienne. Lorsque l'infection est virale, la douleur s'installe généralement peu à peu et la température monte modérément.

En revanche, en cas d'angine streptococcique (due à une bactérie de la famille des streptocoques), le mal de gorge est plus brutal, la fièvre est plus élevée et les ganglions du cou  peuvent être gonflés. Le mal de gorge peut aussi être dû à l'action irritante du tabac ou de l'air sec et chaud, à un écoulement rhino-pharyngé (lorsque le nez coule vers le dedans, durant le sommeil, par exemple) ou à une réaction allergique.


Mal de gorge gargarisez-vous


Pour une amélioration rapide et durable, rien ne vaut un bon vieux gargarisme à l'eau salée. Le sel a des propriétés légèrement antiseptiques et favorise l'expectoration. Dissolvez une demi-cuillerée à café de sel dans un verre d'eau chaude (le plus chaud que vous puissiez supporter), gargarisez-vous, puis recrachez. Répétez l'opération toutes les heures si cela vous fait du bien.

Pour calmer l'inflammation, vous pouvez aussi vous gargariser avec du bicarbonate de soude. Il suffit pour cela de dissoudre une demi-cuillerée à café de bicarbonate dans un verre d'eau.

Pouvoir curatif du miel pour le mal de gorge


Le miel est utilisé depuis très longtemps contre les maux de gorge. Ses propriété antibactériennes peuvent accélérer le processus de guérison. En outre, du fait de sa forte osmolarité, il capte l'eau hors des tissus enflammés, ce qui a pour effet de réduire le gonflement et l'inconfort. Faites fondre deux à trois cuillerées à café de miel dans une tasse d'eau chaude ou d'infusion.

Un jus de citron chaud au miel peut lui aussi soulager les douleurs. Pressez la moitié d'un citron, versez le jus dans un verre, remplissez d'eau chaude et ajoutez deux cuillerées à café de miel. Vous pouvez aussi y mettre une à deux cuillerées à soupe de cognac, de whisky ou de porto. Vous obtiendrez ainsi un grog apéritif et légèrement engourdissant.

Le jus de cassis chaud est également très recommandé contre les maux de gorge. Achetez un concentré de qualité supérieure dans un magasin de produits diététiques, diluez-le avec de l'eau chaude et buvez à petites gorgées.

Des tisanes pour le mal de gorge


Le marrube blanc réduit le gonflement des tissus enflammés et fluidifie les sécrétions. Pour une tisane, jetez deux cuillerées à café d'herbe séchée dans une tasse d'eau bouillante, laissez infuser pendant 10 minutes, puis filtrez et buvez.

L'orme rouge contient un mucilage qui protège les muqueuses et soulage la douleur. Ajoutez une cuillerée à café de liber (écorce interne) dans l'équivalent de deux tasses d'eau bouillante, filtrez et buvez.

La racine de guimauve (Althaea officinalis) contient elle aussi une substance mucilagineuse qui se dépose sur les muqueuses. Pour préparer une tisane, mettez deux cuillerées à café de racine broyée et séchée dans une tasse d'eau bouillante, laissez infuser pendant 10 minutes, puis filtrez. Prenez trois à cinq tasses par jour.

Mal de gorge, les compléments qui aident


Prenez 1000 mg de vitamine C par jour jusqu'à disparition de la douleur. 
Que vos maux de gorge soient dus à un simple refroidissement, à un virus grippal ou à une bactérie de type streptocoque, la vitamine C stimulera votre système immunitaire et vous aidera ainsi à lutter contre l'infection. En cas de diarrhées, diminuez les doses.

Prenez 200 mg d'échinacée quatre fois par jour sous forme de gélules. Du fait de ses propriétés antibactériennes et antivirales, cette plante accélère le processus de guérison. Achetez uniquement de l'échinacée standardisée (extrait contenant au moins 3,5 % d'échinacosides).

Pour combattre l'infection, vous pouvez aussi prendre 600 mg d'ail pulvérisé à raison de quatre gélules par jour. Pour ne pas risquer d'irriter l'estomac, préférez les gélules gastrorésistantes et prenez-les en mangeant.

Prenez une pastille de zinc toutes les 4 ou 5 heures jusqu'à ce que vos mots de gorge aient disparu, sans toutefois excéder 5 jours. Selon une étude, la prise de zinc en cas de maux de gorge d'origine virale aurait pour effet d'accélérer la guérison.

Mieux vaut prévenir que guérir


En période de rhume ou de grippe, lavez-vous les mains le plus souvent possible et évitez de vous toucher les yeux, le nez et la bouche. Vous diminuerez ainsi le risque d'attraper des microbes.

Pour éviter que vos muqueuses ne se dessèchent durant la nuit à cause du chauffage, installez un humidificateur dans votre chambre à coucher.

À défaut d'humidificateur, vous pouvez équiper vos radiateurs de saturateur ou tout simplement poser une casserole d'eau dessus. Bien que peu esthétique, cette dernière méthode est aussi efficace que les appareils proposés dans le commerce.

Si vous fumez, arrêtez. La fumée irrite considérablement la muqueuse et la gorge.
Essayez de respirer par le nez plutôt que par la bouche. L'air ainsi inspiré s'humidifie naturellement.

Si vous souffrez de maux de gorge chroniques, changez fréquemment de brosse à dents. Les bactéries de la bouche colonisent rapidement les soies et risquent de réinfecter votre cavité buccale si vous vous blessez la gencive lors du brossage.

En période de rhume et de grippe, stimulez votre système immunitaire avec des vitamines et des plantes médicinales adaptées. Les compléments qui viennent naturellement à l'esprit à cet égard sont les vitamines C et E, le zinc, le magnésium et des plantes immunostimulantes, comme l'hydratis (hydrate du Canada) ou l'astragale. N'hésitez pas non plus à consommer d'avantage d'ail, de gingembre, de shiitake et de reishi — autant de plantes et de champignons bien connus pour leur effet stimulant sur le système immunitaire.

Dois-je appeler le médecin ?


Les maux de gorge ne résistent généralement pas plus de 2 ou 3 jours aux remèdes courants. Voyez quand même votre médecin si le mal de gorge est très intense, si vous souffrez des oreilles, si votre fièvre est supérieure à 38 °C pendant plus de 48 heures, si les douleurs même légères persistent au-delà de 1 semaine. Il faut également consulter si vous éprouvez une grande difficulté à avaler votre salive ou à ouvrir la bouche, si vous êtes enroué depuis plus de 3 semaines ou s'il y a du sang dans vos crachats.



Partager
Post précédent
Post suivant