Conseils et remèdes de grand-mère pour gérer son stress

Pour gérer votre stress, retrouver une certaine sérénité et la maîtrise de soi, je vous donne quelques conseils et remèdes de grand-mère
Notre organisme peut très bien supporter une brève période de stress de temps à autre. Mais un stress important qui se prolonge peut avoir des répercussions non seulement sur le moral, mais aussi sur la santé physique

Le fait de se sentir impuissant à changer quoi que se soit à une situation difficile constitue un facteur de stress particulièrement important. Dans ce cas, la meilleure façon de diminuer son emprise est de se détendre et d'essayer de relativiser.


Conseils et remèdes de grand-mère pour gérer son stress




Qu'est-ce qui ne va pas ?

Votre organisme est en état d'alerte. Il vous signale que quelque chose ne va pas et qu'il faut que cela cesse. Le stress peut inciter l'organisme à produire des hormones spécifiques qui affaiblissent les défenses immunitaires et augmentent la pression artérielle. Le psychisme peut également en pâtir.

Le stress rend irritable et diminue la capacité de concentration. Il peut aussi, selon les personnes, entraîner des insomnies, des troubles gastriques chroniques, des maux de tête et une fatigue générale.

Remèdes de grand-mère pour gérer son stress


L'infusion de camomille est réputée pour ses propriétés médicinales depuis la Grèce Antique. Les phytothérapeutes considèrent cette plante comme un formidable remède contre le stress. Buvez une tasse trois fois par jour.

Pour vous calmer le stress, vous pouvez aussi mettre de la camomille, ainsi que d'autres plantes sédatives comme la lavande ou la valériane, dans l'eau du bain. Enveloppez les herbes dans une gaze et maintenez-les sous le robinet pendant que la baignoire se remplit.

Augmentez vos apports en vitamine C. Une étude a montré que les personnes stressées qui prenaient 1 000 mg de vitamine C par jour avaient des montées de pression artérielle moins importantes que celles qui n'en prenaient pas et que leur taux d'hormones de stress revenaient plus vite à la normale après un épisode d'anxiété.

Vous pouvez essayer aussi le ginseng, une plante médicinale réputée pour sa capacité à protéger l'organisme contre les effets du stress. Le ginseng régule la libération des hormones de stress et favorise le bon fonctionnement de l'hypophyse, de l'hypothalamus et des glandes surrénales, impliqués dans la sécrétion de ces hormones
Prenez 100 à 250 mg deux fois par jour durant les périodes de stress, en commençant par la dose minimale et en l'augmentant progressivement. Les experts recommandent d'interrompre le traitement pendant une semaine toutes les deux à trois semaines.

Pour gérer votre stress, concentrez-vous




La relaxation par la méditation a pour effet de court-circuiter le stress. Asseyez-vous dans une position confortable, là où vous ne serez pas dérangé. Fermez les yeux, puis choisissez un mot ou une formule simple — par exemple, " ça va ". Concentrez-vous sur votre respiration et prononcez le mot ou la formule sur chaque expiration. 
Si des pensées parasites viennent vous distraire, essayez de les évacuer et revenez à votre mot ou à votre formule. Poursuivez pendant 10 à 20 minutes. Faites au moins une séance par jour.

Des recherches ont montré que certaines musiques pouvaient réduire la fréquence cardiaque, faire baisser la pression artérielle et même ramener la concentration sanguine d'hormones de stress à la normale. Dès que vous vous sentez stressé, faites une pause en écoutant quelque chose de relaxant.

Entreprenez un voyage dans le temps. Si vous êtes angoissé par quelque chose, remémorez-vous une situation comparable que vous auriez déjà vécue quelques mois auparavant, et qui vous aurait plongé dans le même état. Quelle importance cet événement a–t–il maintenant ? 
Probablement aucune. Essayez ensuite de vous projeter dans 1 an et de considérer a posteriori le problème qui vous occupe actuellement. Il y a fort à parier que ce saut dans le temps vous aidera à relativiser.

Pour gérer votre stress, pratiquez la relaxation progressive


Lorsque vous vous sentez particulièrement tenduessayez la relaxation progressive. Asseyez-vous ou allongez-vous dans un endroit calme. Fermez les yeux. Commencez par tendre vos orteils au maximum en les amenant vers vous. Maintenez l'extension pendant 10 secondes, puis relâchez. 

Après les orteils, mettez en tension, puis relâchez successivement vos jambes, votre ventre, vos doigts, vos bras, votre cou et votre visage. Après avoir contracté ainsi tout votre corps, des pieds à la tête, relaxez-vous complètement.

Pratiquez une activité pour gérer votre stress


Marchez ou faites du sport pendant 30 minutes, trois fois par semaine. L'activité physique stimule la production d'endorphine, substance qui provoque une sensation de bien-être et apaise l'anxiété
Limitez votre consommation d'alcool, de caféine, de théine et de sucre. Si vous fumez, arrêtez. Toutes ces substances peuvent majorer les symptômes du stress (augmentation de la fréquence cardiaque, tremblements, mains moites, anxiété ou irritabilité). 

Adonnez-vous à une activité délassante. Le jardinage, le tricot, les puzzles, la lecture et autres passe-temps peuvent aider à mettre de côté le stress de la vie quotidienne.

Dois-je appeler le médecin ?


Consultez votre médecin si votre stress est marqué est prolongé, s'il vous empêche de vivre normalement : ne sous-estimez pas son impact sur l'organisme (il augmente le risque d'hypertension artérielle, et donc celui de maladies cardio-vasculaires). Voyez-le également si vous avez l'impression que votre stress déclenche ou favorise l'apparition de symptômes aussi invalidants ou gênants que le mal de tête, le mal de dos, les douleurs cervicales, l'eczéma ou l'irritation du côlon.




Partager
Post précédent
Post suivant