Remèdes de grand-mère : comment faciliter la digestion ?

Contractions intestinales, flatulences... comment faciliter la digestion avec les remèdes de grand-mère
Les coliques sont des troubles fréquents qui ne doivent pas être pris à la légère. Le terme de coliques intestinales englobe tous les signes cliniques entraînant des douleurs au niveau du tube digestif : colites, dyspepsies, gastro-entérites, gastralgies et flatulences. Provoquées par de fortes contractions intestinales, les coliques sont le signe de troubles abdominaux.


Remèdes de grand-mère : comment faciliter la digestion ?




Les symptômes en sont variés : troubles dyspeptiques (éructations) ; nausées, digestion lente, brûlures, douleurs pseudo-ulcéreuses ; troubles colitiques (constipation, diarrhée, émission de glaires, douleurs abdominale). 
Toutes ces manifestations sont à considérer avec attention : elles peuvent être bénignes, mais aussi annoncer des complications plus graves, notamment une occlusion intestinale.


Remèdes de grand-mère, les plantes qu'il vous faut


L'estragon (Artemisia dracunculus) favorise la digestion gastrique, combat toutes sortes de spasmes, empêche une infection au niveau interne et aide à l'évacuation des gaz intestinaux.

L'aneth soigne les spasmes intestinaux et les coliques grâce à son huile essentielle. On utilise les feuilles et les fleurs.

L'huile essentielle de l'anis vert stimule les sécrétions digestives. Il est couramment utilisé pour ses caractéristiques odoriférantes, car il permet de masquer le goût désagréable de certaines plantes. On utilise les graines.

La citronnelle (ou mélisse) est un puissant sédatif qui traite les troubles digestifs. Elle a un pouvoir antiseptique et cicatrisant en cas de colites. Antispasmodique, elle réduit les crampes digestives et les flatulences. On utilise les feuilles et les sommités fleuries.

Le giroflier agit comme antiseptique et antispasmodique, en soulageant les troubles digestifs, telles les flatulences et les coliques. On utilise le bouton floral (clou de girofle).

Le mélilot possède une action sédative sur les troubles digestifs et se révèle très efficace contre la colique. On utilise les sommités fleuries.

La sarriette traite les coliques, combat les flatulences et stimule la digestion. On utilise les fleurs. 
Attention ! La sarriette est déconseillée aux femmes enceintes.


Sirop et infusions pour faciliter la digestion


Il faut toujours avoir la préparation suivante en prévention d'éventuelles coliques : faites un sirop avec 200 g de sucre et 50 cl d'eau. Après refroidissement, ajoutez 50 cl d'alcool de vin (54°). Mettez dans le mélange une poignée de feuilles et de tiges d'estragon. Filtrez. Mettez en bouteille et laissez ensuite macérer pendant 45 jours. 
Au moment des spasmes douloureux, buvez un verre à liqueur de se breuvage.

Astuces : cette préparation peut aussi calmer les douleurs des règles. Versez une cuillerée à soupe de fleurs et de feuilles d'aneth, dans 25 cl d'eau bouillante. Laissez infuser pendant 10 minutes et filtrez. Buvez régulièrement.

Placez une cuillerée à café de graines d'anis vert dans 25 cl d'eau froide. Portez à ébullition et faites bouillir pendant quelques minutes. Hors du feu, laissez infuser pendant 10 minutes et filtrez. Buvez plusieurs fois par jours.

Versez une cuillerée à soupe de citronnelle dans 25 cl d'eau bouillante. Laissez infuser pendant 10 minutes. Filtrez et buvez une tasse par jour après les repas.

Faites infuser 2 clous de girofle pendant 10 minutes dans une tasse d'eau bouillante. Filtrez. Buvez trois fois par jour.

Mettez une cuillerée à soupe de fleurs de mélilot, dans 25 cl d'eau bouillante. Laissez infuser pendant quelques minutes. Filtrez et buvez 3 tasses par jour, le plus loin possible des repas.

Laissez infuser pendant 10 minutes une cuillerée à soupe de sarriette, dans 25 cl d'eau bouillante. Filtrez et buvez plusieurs tasses par jour de cette préparation.

Source : Dr Puget



Partager
Post précédent
Post suivant