Eczéma : démangeaison, irritation, remède de grand-mère

Rien de tel que les remèdes de grand-mère pour soulager l'eczéma : irritation, démangeaison...


Eczéma, le sel de mer soulage l'irritation


Eczéma  démangeaison, irritation, remède de grand-mère


L'irritation causée par l'eczéma se calme avec de l'eau de mer mais pas avec de l'eau douce. Alors, si vous avez la chance d'habiter à proximité de la mer, baignez-vous autant que possible. Pour les autres, recréer la plage à la maison en prenant du sel de mer non raffiné (ou du sel de la mer morte), diluez-le dans l'eau et appliquez cette eau de mer reconstituée à l'aide de compresses sur les zones hyper prurigineuses. Il existe aussi des ampoules d'eau de mer chez le pharmacien.



La camomille sur une grosse plaque d'eczéma


Pour apaiser le " feu " et les démangeaisons provoqués par une grosse lésion, faites un emplâtre avec les fleurs de camomille que vous venez de boire en tisane. Récupérez-les au fond de votre théière et faites-en un petit paquet à appliquer directement sur la plaque d'eczéma. Recouvrez d'une compresse et d'un bandage pour garder l'emplâtre en place pendant au moins 20 minutes. L'apaisement est quasi immédiat.



Eczéma, le blé pour un bain apaisant


Quand les plaques d'eczéma couvrent différents endroits du corps, prenez un bain additionné d'une poignée d'amidon de blé, que vous trouverez en pharmacie. Pratique également, notamment lorsque l'on voyage, des bains tout prêts, à base d'avoine colloïdale, sont également disponibles. Demandez conseil à votre pharmacien.



Eczéma, noyer ou bourrache selon la plaie

Pour les eczémas suintants, des feuilles de noyer. Préférez, en application locale, des compresses d'infusion de feuilles de noyer (Juglans regia). Si c'est très inflammatoire et d'aspect infecté, utilisez la feuille de chou (écrasée avec un rouleau à pâtisserie puis chauffée dans une assiette au-dessus d'une casserole d'eau bouillante) directement sur la lésion.

Pour les eczémas secs, de l'huile de bourrache. Privilégiez les huiles de bourrache et d'onagre en cure d'un mois minimum (complément alimentaire). Appliquez localement des fleurs de pensée sauvage ou de camomille en emplâtre et hydratez la peau avec de l'huile d'amande douce.




Partager
Post précédent
Post suivant